breaking news

Le cloud computing, de quoi s’agit-il ?

septembre 6th, 2016 | by gael
Le cloud computing, de quoi s’agit-il ?
Actualités
0

Le monde du travail ne cesse d’évoluer. Si autrefois, on n’avait qu’un seul « bureau », maintenant il est possible d’en avoir plusieurs. C’est notamment ce que permet le cloud computing : avoir accès à ses données où que l’on soit est aujourd’hui possible. De quoi s’agit-il réellement ? Quels en sont les avantages ?

Qu’entend-on par cloud computing ?

cloud-computingLe cloud computing, que l’on appelle en français « nuage informatique », concerne des services fournis par un portail (qui n’est autre qu’un site internet), se traduisant par une infrastructure, des applications ou une plateforme et qui sont accessibles aux utilisateurs, de partout, à l’aide d’une connexion internet et ce, quel que soit le terminal dont il dispose (ordinateur portable/de bureau, smartphone, ou tablette).
Concrètement, on peut prendre l’exemple d’un manager d’entreprise devant effectuer des déplacements assez souvent, mais qui peut continuellement gérer les absences ou congés de ses collaborateurs grâce à des logiciels en ligne conçus spécifiquement pour la gestion des ressources humaines.

Le cloud computing, quels avantages ?

utiliser-le-cloudA part l’accessibilité permanente, le cloud computing présente d’autres grands avantages. Tout d’abord, il s’agit d’une alternative au « classique » achat de serveurs, impliquant que l’entreprise doit en effectuer elle-même le développement et la maintenance, ce qui a bien évidemment un coût. En effet, déjà, le coût lié à l’investissement est considérablement réduit, voire inexistant, alors que le développement et la maintenance reviennent au portail, permettant à l’utilisateur de pouvoir se concentrer uniquement sur son « travail ». D’autre part, les soucis liés à la capacité, impliquant des limites de taille, sont écartés, quel que soit le matériel dont on dispose. Mais aussi, le cloud computing permet à l’entreprise de dépenser moins d’argent et de temps à la sécurisation de ses données. Malgré l’essor du cloud, l’article sur www.17h43.com fait remarquer que les petites entreprises peuvent toutefois s’en passer, en utilisant des services de type NAS, ou de gérer ses serveurs en interne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *